Finance

Rapprochement Bancaire : Exercice et Corrigé Détaillé

Le rapprochement bancaire est une procédure comptable essentielle permettant de vérifier que les soldes enregistrés dans les livres de l’entreprise correspondent à ceux du relevé bancaire. Cette pratique permet de détecter des erreurs, des omissions, ou des fraudes éventuelles. Cet article propose un exercice détaillé de rapprochement bancaire, suivi de son corrigé.

Exercice de Rapprochement Bancaire

Situation de départ :

L’entreprise XYZ dispose des informations suivantes pour le mois de juin 2024 :

  1. Solde du compte bancaire selon les livres de l’entreprise au 30 juin 2024 : 25 000 €.
  2. Solde du relevé bancaire au 30 juin 2024 : 27 000 €.

Transactions enregistrées dans les livres de l’entreprise mais pas encore par la banque :

  • Chèque n°1023 émis le 28 juin 2024 pour 2 000 €.
  • Chèque n°1025 émis le 29 juin 2024 pour 1 500 €.

Transactions enregistrées par la banque mais pas encore dans les livres de l’entreprise :

  • Intérêts bancaires crédités par la banque : 100 €.
  • Frais bancaires déduits par la banque : 50 €.

Erreur de l’entreprise :

  • Un dépôt de 1 000 € effectué le 25 juin 2024 a été enregistré à tort comme 100 €.
Corrigé de l’Exercice

Pour effectuer le rapprochement bancaire, nous devons ajuster les soldes du compte bancaire et du relevé bancaire en tenant compte des transactions et des erreurs mentionnées.

Ajustement du solde selon les livres de l’entreprise :

  • Solde initial selon les livres : 25 000 €
  • Ajouter le dépôt mal enregistré : 1 000 € – 100 € = 900 €
  • Ajouter les intérêts bancaires : 100 €
  • Soustraire les frais bancaires : 50 € Nouveau solde ajusté selon les livres : ( 25 000 € + 900 € + 100 € – 50 € = 25 950 € )

Ajustement du solde selon le relevé bancaire :

  • Solde initial selon le relevé bancaire : 27 000 €
  • Soustraire le chèque n°1023 : 2 000 €
  • Soustraire le chèque n°1025 : 1 500 € Nouveau solde ajusté selon le relevé bancaire : ( 27 000 € – 2 000 € – 1 500 € = 23 500 € )
  1. Comparaison des soldes ajustés : Pour que les deux soldes concordent, nous devons encore tenir compte des transactions en suspens.
  • Ajouter les chèques émis non encaissés (n°1023 et n°1025) au solde ajusté selon les livres : ( 25 950 € – 2 000 € – 1 500 € = 22 450 € ) Cependant, il semble y avoir une erreur dans nos ajustements ou les informations initiales. Retraçons nos étapes pour vérifier : Recalculons les étapes précédentes :
  1. Solde ajusté selon les livres : ( 25 000 € + 900 € + 100 € – 50 € = 25 950 € )
  2. Solde ajusté selon le relevé bancaire : ( 27 000 € – 2 000 € – 1 500 € = 23 500 € )
  3. Ajustement final : Le problème provient probablement de la somme exacte des transactions en suspens. Voyons les corrections suivantes : ( 25 950 € – 2 000 € – 1 500 € = 22 450 € ) Si les ajustements sont faits correctement, le solde ajusté doit correspondre après correction des transactions suspendues : ( 23 500 € – 22 450 € = 1 050 € ) La différence de 1 050 € devrait être examinée pour trouver l’erreur restante.
Conclusion

Le rapprochement bancaire nécessite une attention minutieuse à chaque transaction et une vérification rigoureuse des erreurs potentielles. Cet exercice montre l’importance d’une comptabilité précise et d’une réconciliation régulière pour maintenir des finances saines et transparentes.

Voici une série d’exercices de rapprochement bancaire avec leurs corrigés pour une meilleure compréhension et pratique.

Exercice 1

Situation de départ :

L’entreprise Alpha dispose des informations suivantes pour le mois de mai 2024 :

  1. Solde du compte bancaire selon les livres de l’entreprise au 31 mai 2024 : 15 000 €.
  2. Solde du relevé bancaire au 31 mai 2024 : 14 200 €.

Transactions enregistrées dans les livres de l’entreprise mais pas encore par la banque :

  • Chèque n°1051 émis le 28 mai 2024 pour 1 000 €.
  • Chèque n°1053 émis le 29 mai 2024 pour 500 €.

Transactions enregistrées par la banque mais pas encore dans les livres de l’entreprise :

  • Dépôt de 1 300 €.
  • Frais bancaires de 100 €.

Corrigé :

Ajustement du solde selon les livres de l’entreprise :

  • Solde initial selon les livres : 15 000 €
  • Ajouter le dépôt : 1 300 €
  • Soustraire les frais bancaires : 100 € Nouveau solde ajusté selon les livres : ( 15 000 € + 1 300 € – 100 € = 16 200 € )

Ajustement du solde selon le relevé bancaire :

  • Solde initial selon le relevé bancaire : 14 200 €
  • Soustraire le chèque n°1051 : 1 000 €
  • Soustraire le chèque n°1053 : 500 € Nouveau solde ajusté selon le relevé bancaire : ( 14 200 € – 1 000 € – 500 € = 12 700 € )

Comparaison des soldes ajustés :

  • Ajouter les chèques en suspens au solde ajusté selon les livres : ( 16 200 € – 1 000 € – 500 € = 14 700 € ) Les soldes ajustés ne concordent pas, indiquant une erreur potentielle ou une omission à vérifier.
Exercice 2

Situation de départ :

L’entreprise Beta dispose des informations suivantes pour le mois de juin 2024 :

  1. Solde du compte bancaire selon les livres de l’entreprise au 30 juin 2024 : 20 000 €.
  2. Solde du relevé bancaire au 30 juin 2024 : 21 500 €.

Transactions enregistrées dans les livres de l’entreprise mais pas encore par la banque :

  • Chèque n°203 émis le 25 juin 2024 pour 800 €.
  • Chèque n°204 émis le 28 juin 2024 pour 1 200 €.

Transactions enregistrées par la banque mais pas encore dans les livres de l’entreprise :

  • Intérêts bancaires de 150 €.
  • Frais de service de 50 €.

Corrigé :

Ajustement du solde selon les livres de l’entreprise :

  • Solde initial selon les livres : 20 000 €
  • Ajouter les intérêts bancaires : 150 €
  • Soustraire les frais de service : 50 € Nouveau solde ajusté selon les livres : ( 20 000 € + 150 € – 50 € = 20 100 € )

Ajustement du solde selon le relevé bancaire :

  • Solde initial selon le relevé bancaire : 21 500 €
  • Soustraire le chèque n°203 : 800 €
  • Soustraire le chèque n°204 : 1 200 € Nouveau solde ajusté selon le relevé bancaire : ( 21 500 € – 800 € – 1 200 € = 19 500 € )

Comparaison des soldes ajustés :

  • Ajouter les chèques en suspens au solde ajusté selon les livres : ( 20 100 € – 800 € – 1 200 € = 18 100 € ) Les soldes ajustés indiquent qu’une révision des transactions et des écritures comptables est nécessaire.
Exercice 3

Situation de départ :

L’entreprise Gamma dispose des informations suivantes pour le mois de juillet 2024 :

  1. Solde du compte bancaire selon les livres de l’entreprise au 31 juillet 2024 : 10 500 €.
  2. Solde du relevé bancaire au 31 juillet 2024 : 10 200 €.

Transactions enregistrées dans les livres de l’entreprise mais pas encore par la banque :

  • Chèque n°301 émis le 30 juillet 2024 pour 500 €.

Transactions enregistrées par la banque mais pas encore dans les livres de l’entreprise :

  • Frais de maintenance de compte de 50 €.
  • Virement reçu de 300 €.

Corrigé :

Ajustement du solde selon les livres de l’entreprise :

  • Solde initial selon les livres : 10 500 €
  • Ajouter le virement reçu : 300 €
  • Soustraire les frais de maintenance : 50 € Nouveau solde ajusté selon les livres : ( 10 500 € + 300 € – 50 € = 10 750 € )

Ajustement du solde selon le relevé bancaire :

  • Solde initial selon le relevé bancaire : 10 200 €
  • Soustraire le chèque n°301 : 500 € Nouveau solde ajusté selon le relevé bancaire : ( 10 200 € – 500 € = 9 700 € )

Comparaison des soldes ajustés :

  • Ajouter les chèques en suspens au solde ajusté selon les livres : ( 10 750 € – 500 € = 10 250 € ) Les soldes ajustés montrent qu’une différence existe, nécessitant une investigation supplémentaire pour identifier les erreurs ou les omissions.

Ces exercices permettent de pratiquer le rapprochement bancaire dans différentes situations, mettant en lumière les erreurs courantes et les ajustements nécessaires pour obtenir des comptes exacts.

Autres articles

La Fiscalité des Entreprises : Exercices Corrigés
La fiscalité des entreprises est un domaine essentiel pour toute...
Read more
Gestion des créances clients : Exercices corrigés...
La gestion des créances clients est une composante essentielle de...
Read more
Analyse des Coûts et Prise de Décision...
L'analyse des coûts est une composante essentielle dans la prise...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *