Modèles et formulaires

Exemples de Cartographie Applicative + Modèle Excel

La cartographie applicative est un outil essentiel dans la gestion des systèmes d’information d’une entreprise. Elle permet de visualiser l’ensemble des applications utilisées, leurs interactions et leur alignement avec les processus métier. Cela facilite la gestion des applications, la prise de décision stratégique et l’optimisation des ressources. Dans cet article, nous allons explorer plusieurs exemples de cartographie applicative pour mieux comprendre son utilité et ses avantages.

Modèle Excel

Exemple 1 : Cartographie des Applications d’une Grande Entreprise

Imaginons une grande entreprise ayant plusieurs départements comme les ressources humaines, les finances, le marketing, et les opérations. Chaque département utilise diverses applications pour ses activités quotidiennes. Voici comment une cartographie applicative pourrait être réalisée :

  1. Inventaire des Applications : Recenser toutes les applications utilisées par chaque département. Par exemple, les ressources humaines peuvent utiliser un logiciel de gestion des talents, un système de paie, et une plateforme de formation en ligne.
  2. Identification des Interactions : Déterminer comment ces applications interagissent entre elles. Par exemple, le système de paie doit communiquer avec le logiciel de gestion des talents pour obtenir les informations nécessaires au calcul des salaires.
  3. Visualisation des Données : Utiliser un outil de cartographie, comme un diagramme d’architecture, pour représenter graphiquement ces interactions. Cela peut inclure des flèches pour montrer les flux de données entre les applications.
  4. Analyse et Optimisation : Analyser la carte pour identifier les redondances et les inefficacités. Par exemple, si deux départements utilisent des applications différentes pour la même fonction, une rationalisation peut être envisagée.
Exemple 2 : Cartographie d’une Start-up Technologique

Dans le cas d’une start-up technologique, la cartographie applicative peut être plus simple mais tout aussi cruciale. Supposons une start-up qui développe une application mobile. Voici les étapes de cartographie applicative pour ce scénario :

  1. Recensement des Technologies Utilisées : Identifier les différentes technologies et services utilisés, comme les environnements de développement, les bases de données, les services cloud, et les outils de collaboration.
  2. Mapping des Interactions : Cartographier comment ces technologies interagissent. Par exemple, le code source est stocké dans un référentiel Git, le déploiement est effectué via un service cloud comme AWS, et les données utilisateur sont stockées dans une base de données NoSQL.
  3. Création de la Carte : Utiliser un outil de cartographie, tel que Lucidchart ou Microsoft Visio, pour créer une représentation visuelle de ces interactions. Inclure des détails sur les dépendances et les points de communication entre les systèmes.
  4. Évaluation de la Scalabilité : Analyser la carte pour s’assurer que l’architecture actuelle peut évoluer avec la croissance de l’entreprise. Par exemple, vérifier que la base de données peut gérer une augmentation du nombre d’utilisateurs.
Exemple 3 : Cartographie pour une Migration vers le Cloud

Une entreprise envisage de migrer ses applications on-premise vers le cloud. La cartographie applicative est essentielle pour planifier cette migration. Voici comment procéder :

  1. Audit des Applications Existantes : Effectuer un audit complet des applications actuellement hébergées on-premise. Identifier celles qui sont critiques pour l’entreprise et celles qui peuvent être facilement migrées.
  2. Identification des Dépendances : Cartographier les dépendances entre les applications et les systèmes. Par exemple, une application CRM peut dépendre d’une base de données locale et d’un serveur de messagerie interne.
  3. Planification de la Migration : Créer un plan de migration basé sur la carte. Déterminer l’ordre de migration des applications en fonction de leurs dépendances et de leur criticité.
  4. Test et Validation : Utiliser la carte pour planifier des tests de migration. S’assurer que toutes les dépendances sont correctement prises en compte et que les applications fonctionnent comme prévu dans l’environnement cloud.
Conclusion

La cartographie applicative est un outil puissant pour la gestion des systèmes d’information. Que ce soit pour une grande entreprise, une start-up technologique ou une entreprise en transition vers le cloud, la cartographie applicative permet de visualiser les interactions entre les applications, d’identifier les inefficacités et de planifier des optimisations.

Voici les schémas illustrant les trois scénarios de cartographie applicative. Ces diagrammes montrent les interactions entre les applications et les technologies utilisées dans chaque exemple.

Exemple 1 : Grande Entreprise

Le diagramme représente les départements de ressources humaines, finances, marketing et opérations, avec les applications spécifiques à chaque département et les flux de données entre eux.

Exemple 2 : Start-up Technologique

Ce schéma illustre les technologies et services utilisés par une start-up développant une application mobile, y compris le dépôt Git, AWS pour le déploiement, et une base de données NoSQL.

Exemple 3 : Migration vers le Cloud

Le diagramme montre les applications existantes on-premise et les dépendances, ainsi que l’architecture cloud prévue avec les services cloud remplaçant les systèmes on-premise, avec les chemins de migration et les dépendances.

Ces diagrammes fournissent une visualisation claire et concise des différents scénarios de cartographie applicative.

Voici d’autres schémas illustrant trois nouveaux scénarios de cartographie applicative.

Exemple 1 : Organisation de Santé

Le diagramme représente les départements de gestion des patients, des dossiers médicaux, de la facturation et des services de laboratoire. Il montre les applications utilisées dans chaque département et les interactions, comme le flux de données entre les dossiers médicaux électroniques (EHR) et les systèmes de facturation.

Exemple 2 : Plateforme E-commerce

Ce schéma montre les applications front-end, les services back-end et les intégrations tierces pour une plateforme e-commerce. Il inclut l’interface utilisateur, les passerelles de paiement, la gestion des stocks et les systèmes de suivi de livraison avec des flèches indiquant les échanges de données.

Exemple 3 : Institution Éducative

Le diagramme montre les applications pour les systèmes d’information des étudiants, les systèmes de gestion de l’apprentissage, la gestion de la bibliothèque et les services administratifs. Il met en évidence les interactions et le flux de données entre les systèmes d’information des étudiants et les systèmes de gestion de l’apprentissage.

Ces schémas fournissent une vue d’ensemble claire et détaillée des interactions applicatives dans divers secteurs.

Autres articles

Cahier des Charges et Analyse du Besoin...
Le cahier des charges et l'analyse du besoin fonctionnel sont...
Read more
Coefficient de Performance Saisonnier : Calculateur Automatisé...
Le coefficient de performance saisonnier est un outil essentiel dans...
Read more
10 Templates Excel Utiles pour Évaluer un...
L'évaluation des employés est une étape cruciale dans la gestion...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *