A la UneCoursInformatique

Modèle du plan de financement prévisionnel Excel

Avant de définir la notion du plan de financement prévisonnel, il convient de rappeler que les ressources financières stables permettent à toute entreprise de faire des emplois stables et donc une gestion financière sereine qui permettra le développement des projets et de faire face aux turbulences de son marché.

Il s’agit d’un tableau crucial pour la prévision financière, il permet de vérifier les possibilités de l’équilibre financier d’un projet, en passant en revue les ressources disponibles apportées au projet et les besoins financiers à satisfaire. Ce plan est souvent étudié minutieusement par les banquiers et les sociétés d’investissement pour accorder les demandes de financement et les emprunts.

Cet article va vous montrer comment le plan de financement prévisionnel aide à la prévision financière pour anticiper les dangers et les crises d’une part, et permet, d’autre part, d’avoir une visibilité avancée des besoins en financement pour trouver des solutions de financement et surtout mieux faire les choix stratégiques.

Plan de financement prévisionnel
Le Plan de financement prévisionnel : outil de pilotage et de prévision financière pour les entreprises et les entrepreneurs

Le plan de financement prévisionnel est un document qui permet la prévision financière, il se compose de plusieurs exercices et commence avec l’exercice initial qui correspond à l’année en cours.

À ne pas confondre avec les tableaux de financement, le plan de financement apprécie la situation financière à la création ou au début du projet (le plan de financement initial) puis il projette sur plusieurs exercices budgétisés sur plusieurs années, généralement de 3 à 5 ans. Il met en évidence les ressources stables de l’entreprise à savoir l’apport en capital, emprunts, capacité d’autofinancement…. et en contrepartie les emplois durables :

  • immobilisations incorporelles
  • BFR ou besoin en fond de roulement
  • Remboursement d’emprunt

Certains projets peuvent paraître intéressants en terme de rentabilité, toutefois, ces projets peuvent poser des difficultés au niveau du montage financier, l’utilité du plan de financement prévisionnel paraît alors évidente, il permet d’examiner les conditions de l’équilibre financier en passant au crible les besoins en financement et en contrepartie les ressources allouées au projet.

Outil de pilotage pour le top management :

il sert d’outil d’aide à la décision et permet de mesurer la pesée des choix stratégiques sur la trésorerie de l’entreprise, autrement dit, il vous montre la cohérence entre les volontés d’un dirigeant et la réalité financière de l’entreprise.

Outil d’accès au financement :

Parmi les rômes du plan de financement prévisionnel, c’es qu’ il permet d’anticiper les problèmes que les entreprises peuvent rencontrer à long ou à moyen terme.

Synthèse 😉

Le plan de financement prévisionnel est souvent demandé par les banques pour l’octroi des crédits, actionnaires, fonds d’investissement… Il est également indispensable pour les entreprises en création

Comment construire un plan de financement prévisionnel ?

Il comprend deux grandes parties et pour ce son élaboration se fait en deux étapes :

Établir un plan de financement sans faire recours au financement externe

Dans la pratique, vous devez lister les besoins nécessaires à l’entreprise pour voir son projet réalisé et les classer par catégories, il s’agit d’augmenter les postes d’actif et de diminuer les postes du passif en vue d’obtenir un plan de financement équilibré avec une trésorerie finale positive ou nulle.

Exemple des besoins à prévoir :

Besoins pour démarrer l’activité ou le projet : frais de constitution de la société – Brevet – titres de société en cas de prise de participation – achat de stock

Achat de machine – Acquisition de véhicule – Acquisition d’un fonds de commerce – Acquisition de terrains et de bâtiments – Réalisation d’une application mobile – Achat d’espace publicitaire – Droit au bail …

En contrepartie, vous faites une liste de ressources qui permettent de découvrir les besoins et il s’agit ici d’augmenter les postes du passif, comme suit :

Apport en capital social – Apport en compte courant – Apport immatériel (brevet d’invention, technologie..) – Apport de matériel(machine, installation, véhicule…) – les subventions reçues de la part de l’État ou émanant des programmes de développement de l’entreprenariat.

Il convient de préciser que les prix d’achat sont admis avec leurs prix hors taxes.

Synthèse 😉

Le plan de financement est un tableau en deux parties superposées. L’ensemble des dépenses liées aux investissements prévus chaque année est listé dans une des parties, et dans l’autre, les ressources et les moyens financiers qui seront alloués pour couvrir les dépenses.

Comment construire un plan de financement en pratique ?

Le financier en entreprise ou le porteur de projet doit faire ces étapes pour construire son plan :

Il doit arrêter les budgets liés à la constitution de la société

Faire une évaluation fine des investissements nécessaires

Estimer le besoin en fond de roulement BFR

Faire un inventaire des apports en numéraire ou en nature effectués par les associés

Prévoir les sources de financement externes

Procéder à une analyse de l’équilibre du plan de financement prévisionnel

L’augmentation de capital par incorporation des réserves :

l’augmentation de capital par apport en numéraire est la seule considérée comme ressources financières et donc on l’inscrit pour le prix d’émission. Les frais relatifs à l’opération sont inscrits dans les emplois.

La trésorerie et le plan de financement prévisionnel :

financements, sans omettre la politique de distribution des dividendes. Donc, nous trouvons une vision complète sur les flux financiers qui affectent la trésorerie de l’entreprise.

Trésorerie fin de période = trésorerie début de période + solde du plan de financement 

Et si les ressources étaient limitées ?

Dans ce cas, toutes les ressources financières sont mobilisées, donc les possibilités de financement sont limitées. L’entreprise doit alors renoncer ou reporter quelques investissements.

L’impact de cette décision sur les flux prévisionnels d’exploitation se verra sur la partie emploi et la partie ressources.

L’entreprise peut toujours tenter d’atteindre l’équilibre en allouant des ressources complémentaires.

Télécharger un modèle vierge de plan de financement prévisionnel à 3 ans 👇

Plan de financement

BFR sur 3 ans

Savoir lire un plan de financement 😉

Il ne faut se tromper le modèle d’un plan de financement peut varier. Donc, il faut savoir le lire.

Nous présentons ci-après un exemple

Le fichier contient un modèle simplifié de plan de financement prévisionnel pour une entreprise fictive sur une période de cinq ans, de 2024 à 2028. Ce modèle illustre comment une entreprise peut prévoir ses besoins en financement et ses ressources disponibles sur cette période, intégrant à la fois les prévisions d’exploitation et les besoins en investissements. Voici un descriptif plus détaillé des éléments inclus :

Données Incluses :
  • Années (2024-2028) : La période de prévision.
  • Ressources Financières : Comprend le capital initial, les emprunts, et les subventions. Ces éléments représentent les entrées d’argent disponibles pour l’entreprise.
  • Investissements : Les sorties d’argent prévues pour l’achat d’actifs ou d’autres dépenses en capital.
  • Exploitation :
    • Revenus : Les entrées d’argent prévues provenant de l’activité principale de l’entreprise.
    • Coûts des Ventes et Charges d’Exploitation : Les coûts directs et indirects associés à la production et à la vente des biens ou services.
  • Financement :
    • Remboursement d’Emprunts : Les sorties d’argent prévues pour le remboursement des dettes.
    • Dividendes : Les distributions de bénéfices prévues aux actionnaires.
Calculs Effectués :
  • Total Ressources : La somme des différentes sources de financement pour chaque année.
  • Total Utilisations : La somme des dépenses prévues dans les catégories d’investissements et d’exploitation.
  • Solde Annuel : Le résultat financier de l’année, calculé comme la somme des revenus, des ressources, et des utilisations.

FAQ

1. Qu’est-ce qu’un plan de financement prévisionnel ?

Le plan de financement prévoit les ressources nécessaires à un projet.

2. Quelles sont les sources de financement ?

Emprunts, fonds propres, subventions, partenariats.

3. Comment élaborer un plan de financement ?

Identifier les dépenses et les sources de financement.

4. Qu’est-ce que les fonds propres ?

Les capitaux apportés par les actionnaires ou les propriétaires.

5. Quelle est la différence entre les charges et les investissements ?

Les charges sont les dépenses courantes, les investissements sont à long terme.

6. Comment évaluer les besoins de financement ?

En estimant les coûts de démarrage et de fonctionnement.

7. Qu’est-ce que la capacité d’autofinancement ?

Les revenus générés par l’entreprise pour financer ses activités.

8. Qu’est-ce qu’un budget prévisionnel ?

Un plan détaillé des dépenses et des recettes à venir.

9. Comment assurer l’équilibre financier ?

En ajustant les dépenses aux revenus disponibles.

10. Quelle est l’importance du plan de financement ?

Il garantit la viabilité financière et la pérennité du projet.

Autres articles

Exercices Corrigés sur les Algorithmes
Les algorithmes sont au cœur de l'informatique et des mathématiques...
Read more
Suivi de Performance Commerciale : Modèles Excel...
Le suivi de la performance commerciale est essentiel pour toute...
Read more
Tableaux Comparatif de Prix : Méthodes et...
Les tableaux comparatifs de prix sont des outils essentiels dans...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *