Rédiger une lettre de démission : décryptage et modèle Word

Il y a souvent de bonnes raisons de quitter un emploi, toutefois, il n’est pas facile de l’annoncer à votre employeur. Rédiger une lettre de démission afin d’expliquer les raisons de votre de décision et d’expliquer votre gratitude à l’ancien employeur est inévitable. En outre, vous devez maintenir un minimum de fond et de forme pour réussir la rédaction de cette lettre.

Que vous cherchiez à vivre de nouvelles aventures professionnelles dans une autre ville ou que vous soyez tout simplement épuisés. Quelle que soit la raison, vous devez trouver un bon moyen de dire adieu à votre entreprise. Nous décryptons dans cet article les meilleures astuces pour bien rédiger une lettre de démission.

  Découvrez plus de sujets autour de la carrière et l’emploi

Comment rédiger une lettre de démission ?

L’un des plus grands secrets du succès est de savoir le bon moment de passer à autre chose. Avec une lettre de démission correctement rédigée, faites-le avec élégance et sans inciter aucune rancune de la part de votre ancien employeur.

Dans la forme, il s’agit d’une courte lettre, mais qui indique formellement tous les détails de votre démission. Quant au fond de la lettre, il se veut soutenu et corporate. Bien qu’il est recommandé de personnaliser la rédaction de votre lettre de démission, il est également conseillé de ne pas improviser cette rédaction et suivre un guide qui détaille les éléments clés.

Les éléments clés d’une lettre de démission

Le nom, le prénom et les coordonnées de l’employé à mettre en haut à gauche

Les coordonnées de l’employeur à insérer en haut à droite

La volonté expresse de se retirer de la relation de travail, qui est un acte unilatéral.

Les motifs de la démission ou les raisons personnelles : les motifs doivent être valables.

L’indication du respect du délai de préavis

Le lieu et la date d’effet de la démission

La dernière date de présence dans l’entreprise.

La signature du travailleur démissionnaire : laisser un espace pour la signature de l’employeur.

Rédiger une lettre de démission avec un bon style

En fonction de la relation avec l’employeur, il peut exister différentes lettres de démission : plus simples et plus directes, brèves et sans beaucoup de détails, soutenues et avec préavis à convenir. Généralement, il est de coutume d’écrire une lettre avec un ton poli et professionnel. Exprimer la gratitude et les meilleurs moments que vous avez passé au sein de l’établissement.

Un style bien soigné est souvent une introduction de trouver des arrangements avec votre employeur comme la dispense du préavis, la demande d’une lettre de recommandation. Comme il s’agit de votre employeur, vous devez garder un ton formel, respecter les horaires établis, formulez les demandes.

La lettre de démission doit être rédigée sur papier libre et doit être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception à l’employeur ou scannée et envoyée par courrier électronique certifié (courriel certifié). La remise en main propre de la démission est une alternative valable, toujours à l’employeur qui doit, dans ce cas, contresigner une copie à laisser au travailleur, comme preuve d’avoir lu les démissions présentées.

La structure d’une lettre de démission

Sur la base des lois du travail qui régissent les relations entre employé et employeur, et qui sont similaires partout dans le monde, il est nécessaire que vous informiez la date à laquelle vous allez quitter votre emploi actuel. Selon les pratiques de chaque pays, il est recommandé de notifier votre décision deux semaines ou un mois à l’avance.

Il est également commode que l’explication des raisons qui vous ont amené à prendre une telle décision soit présentée de la manière la plus positive possible.

Comme l’avons mentionné précédemment, vous devez garder à l’esprit qu’une lettre est un document, il est donc de la plus haute importance que vous soyez clair et bref lors de sa rédaction. En conséquence, vous devez respecter la formalité des services des Ressources Humaines ou du Personnel vis-à-vis des demandes de démission.

Conseils et prérequis

– La lettre doit être organisée en 3 ou 4 paragraphes maximum et imprimée sur une seule page de papier A4

– La police à utiliser est souvent Times New Roman, taille 12, corps de texte justifié. ( ceci n’est pas une condition)

– Les verbes doivent être conjugués au présent et à la première personne.

– Faites attention aux fautes d’orthographe ou de frappe.

Structure standard d’une lettre de démission

Une lettre de démission est organisée comme suit :

Lieu et date : le lieu d’où écrit l’expéditeur et la date sont positionnés sur la marge gauche de la feuille. (Exemple : Mercredi, 8 avril 2020)

Informations personnelles : nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de contact.

Salutation d’ouverture : si vous savez qui est le destinataire (le nom et le prénom du chef de R.R. H.H), il convient de l’adresser à son nom -Cher Mr. Colin. Ainsi, le message approprié est : « A l’attention de Mr le DRH» ou « Mr Le Directeur Capital Humain ».

Paragraphe d’ouverture : vous devez mentionner votre démission et les motifs de celle-ci. C’est l’occasion pour vous de détailler le motif de votre décision (Exemples : modification du lieu de résidence dans un autre pays ou province ou parce que votre nouveau poste est plus adapté à vos intérêts professionnels ou à votre développement personnel)

Paragraphe de développement : dans le deuxième bloc de texte, vous indiquerez la date exacte à laquelle vous cesserez de travailler. De même, vous devez exprimer votre engagement à accomplir les tâches restantes avant de partir. L’objectif est de garantir une passation fluide avec votre successeur.

Dernier paragraphe : remercier les responsables de l’entreprise de vous avoir permis de faire vos preuves dans cette entreprise. Rappelez que votre expérience était très formatrice et sert de référence pour la suite de votre carrière.

La phrase de clôture doit être courte et correcte. (Exemple : « Sans autre particulier, vous dites gentiment au revoir »).

Lettre de démission volontaire d’un point de vue juridique

La lettre de démission est l’acte unilatéral par lequel le salarié se retire du contrat de travail d’une durée indéterminée ou avant le terme du contrat. Les démissions sont dites volontaires, car elles reflètent la volonté du salarié de mettre fin spontanément à la relation de travail. Le travailleur a également l’obligation de communiquer formellement sa démission au bureau du personnel ou syndical de l’entreprise.

Qu’elle prenne la forme d’un accord écrit ou électronique, la lettre de démission est utilisée pour mettre fin à la relation de travail. Les deux parties, salarié et employeur, ne sont pas autorisées à se retirer de la relation avant le terme établi, à moins qu’il n’y ait un motif valable comme la faute grave. À défaut d’un motif valable, la partie se retirant pourra éventuellement être tenue d’indemniser l’autre du préjudice subi du fait d’un retrait anticipé.

S’agissant d’une rupture volontaire du contrat de travail, la démission ne donne pas droit aux allocations de chômage, destinées aux employés licenciés par l’entreprise, bien que l’entreprise devra vous verser un solde de tout compte. (Indemnité compensatrice du congé payé, jours travaillés et non payés… )

Autres articles

Calcul du Signe Chinois et de l'Ascendant...
Dans cet article, nous allons explorer en détail comment...
Read more
Les Meilleures Pratiques pour un Voyage d'Études...
Les voyages d'études offrent une opportunité exceptionnelle d'apprentissage en dehors...
Read more
Simulation de l'Algorithme Euromillions dans Excel
L'Euromillions, avec ses jackpots tentants et ses tirages réguliers, attire...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *