CoursInformatique

Tutoriel Audacity : fonctions de base

Une mise à jour importante est arrivée ces derniers jours pour l’un des logiciels audio libres et open source les plus répandus et les plus utilisés : Audacity 2.0 (rappelez-vous, pour les non-initiés, qu’il s’agit d’un programme d’enregistrement et d’édition multipiste) introduit diverses nouvelles fonctionnalités – dont certaines ont déjà été vu dans les versions bêta 1.3.x. Parmi les principaux, on trouve :

Des améliorations majeures de nombreux effets
Des nouvelles fonctionnalités qui facilitent la gestion des pistes ; en particulier, plusieurs clips audio sont désormais possibles dans une seule piste
mélangeur amélioré avec vu-mètre à piste unique
nouveau panneau de gestion des entrées et sorties
prise en charge du format audio FLAC ; prise en charge de la bibliothèque optionnelle FFmpeg pour l’import/export de nombreux formats audio
Audacity 2.0 est disponible pour Linux, Windows et Mac.

Télécharger Audacity

Installer Audacity


Audacity est disponible pour différentes plateformes : Windows, Mac, Linux. Dans ce tutoriel, nous ferons référence à Audacity 1.2.6 (pour Windows), qui est la dernière version stable. Cependant, les versions bêta 1.3.x (c’est-à-dire non finales) sont disponibles ; notez que ces derniers sont compatibles avec Windows Vista et Windows 7, compatibilité non garantie pour la version 1.2.6 (qui fonctionne sous Windows XP et antérieur).
Pour commencer, téléchargeons Audacity depuis le site officiel (c’est un fichier d’environ 2 Mo) ; puis nous lançons l’exécutable téléchargé et suivons la procédure d’installation normale. Nous pouvons maintenant démarrer le programme, qui s’ouvrira avec un écran similaire à celui-ci :

une des premières choses qui pourraient être utiles à faire, est d’ajouter le support au format MP3, pour lequel Audacity a besoin de la bibliothèque LAME ; puis téléchargez LAME (la version exécutable) et installez-le (vous pouvez l’installer là où la procédure vous le suggère ou plus simplement créer un dossier spécial à l’intérieur de celui où se trouve Audacity lui-même). Nous verrons bientôt comment dire à Audacity où trouver LAME.

Audacity : les principales commandes


On voit tout de suite comment en haut à gauche se trouve une série de boutons similaires aux commandes d’un enregistreur : ils nous permettent d’aller au début ou à la fin d’une piste audio, de lancer la lecture (flèche verte) ou d’enregistrer une nouvelle piste (bouton rouge) et de les arrêter ou de les mettre en pause (notez que la pause vous permet de reprendre n’importe quel enregistrement sur la même piste et à partir du même point où nous nous sommes arrêtés).
Nous essaierons prochainement de faire un petit test d’enregistrement, à l’aide d’un micro externe (branché sur l’entrée micro de la carte son) voire celui éventuellement intégré au portable (sans rentrer dans les détails sur les micros, il est clair que pour un qualité acceptable, toute utilisation, un microphone externe est toujours requis).
En dessous de ces boutons, on trouve deux commandes qui règlent respectivement le volume de sortie, et le niveau d’entrée (il est important que l’enregistrement ne dépasse jamais les limites de la piste elle-même verticalement – c’est-à-dire 0 dB, si l’échelle est réglée sur dB -, au-delà de laquelle la distorsion se produit ; le niveau d’entrée doit donc être soigneusement ajusté).
En utilisant le menu déroulant à droite de ces commandes, nous pouvons également sélectionner l’entrée souhaitée (par exemple, entrée microphone ou ligne), en fonction de la source à enregistrer.
Deux indicateurs en haut à droite permettent cependant de suivre les niveaux.

Commençons donc l’enregistrement (bouton Record), reprenons quelques secondes, puis arrêtons-le (bouton Stop) ; on peut voir comment Audacity, au démarrage d’un nouvel enregistrement, ouvre automatiquement une nouvelle piste.

tutoriel Audacity

— Tutoriel gratuit —

Voyons tout de suite comment sauvegarder le morceau au format MP3 ; allez dans Fichier, dans la barre de menu, et choisissez l’élément Exporter en MP3… : Audacity vous demandera si vous souhaitez rechercher la bibliothèque LAME, cliquez sur Oui puis indiquez au programme où vous avez précédemment installé LAME (pour exemple, dans C:\Program Files\Audacity\Lame).
Si vous le souhaitez, remplissez le formulaire suivant avec les informations à associer au fichier MP3 (il s’agit des métadonnées), puis terminez l’exportation.
Par défaut les fichiers au format MP3 sont enregistrés avec un débit de 128 kb/s (c’est-à-dire un bon compromis entre qualité et taille du fichier MP3, suffisant pour la plupart des utilisations), mais évidemment cette valeur peut être modifiée (rappelons qu’un débit plus élevé traduit en qualité supérieure, mais aussi en fichiers plus volumineux) : pour cela, allez dans Edition (dans la barre de menu) et choisissez l’élément Préférences… : cliquez donc sur Formats de fichier, et en bas de l’élément débit nous sélectionnons la valeur désirée.
Bien entendu, nous pouvons également sauvegarder l’enregistrement dans un format non compressé, tel que WAV, en choisissant Exporter en WAV… à partir d’un fichier ; Vous pouvez également choisir d’autres formats audio dans les Préférences.

Si par contre on veut importer d’autres pistes audio dans un projet déjà commencé, sous la rubrique Projet dans la barre de menu, on choisit Import Audio… indiquant ainsi le fichier audio à importer, qui sera inséré dans une nouvelle piste.

Enfin, pour enregistrer un projet multipiste, nous choisirons Fichier puis Enregistrer le projet : clairement, le fichier projet multipiste contient les informations permettant à Audacity de reconstituer la session de travail enregistrée avec les pistes audio respectives (enregistrées dans un dossier séparé), mais il n’est pas un fichier audio lui-même (et ne peut être chargé que dans Audacity).

Audacity : édition audio de base


Vous avez probablement déjà vu comment, en cliquant avec la souris (bouton gauche) en n’importe quel point de la piste audio, une ligne verticale apparaît pour indiquer le moment précis sélectionné ; en se déplaçant le long de la piste et en maintenant le bouton gauche enfoncé, il est à la place possible de sélectionner un intervalle de temps plus ou moins long :

en utilisant les commandes surlignées en rouge dans la figure (en haut à droite), nous pouvons maintenant effectuer diverses actions d’édition sur l’audio sélectionné : couper (c’est-à-dire supprimer), copier et coller la partie sélectionnée, supprimer l’audio non sélectionné ou couper le son sélectionné (notez comment les deux boutons les plus à droite avec des flèches vous permettent d’annuler ou de refaire toute action effectuée).
Les touches encore plus à droite (où sont dessinées les petites lentilles) permettent de gérer le zoom avant ou arrière sur un point ou une plage sélectionnée : clairement, zoomer sur une zone précise permet d’intervenir de manière beaucoup plus précise.

Jusqu’à présent, nous avons toujours utilisé l’outil Sélection comme pointeur de la souris ; en fait, en haut à gauche (à gauche des boutons d’enregistrement et de lecture) nous pouvons choisir entre 6 instruments différents (surlignés en vert dans la figure ci-dessus). Considérons simplement 4:

Outil de sélection : celui que nous avons utilisé jusqu’à présent, et qui nous permet de sélectionner des points ou des parties d’une piste audio ; c’est probablement celui que vous utiliserez le plus souvent
Outil Enveloppe : un clic (bouton gauche) sur la piste audio permet de modifier le volume dans le temps (comme ci-dessous sur la figure) :

Tutoriel Audacity

Outil Zoom : pour contrôler le zoom (clic gauche sur un point ou sélectionner une plage en maintenant enfoncée pour l’agrandir)
Outil Time Shift : en maintenant enfoncé le bouton gauche de la souris, nous pouvons déplacer l’audio d’une piste vers l’avant ou vers l’arrière dans le temps


Mixez les pistes enregistrées


Réaliser un mixage final (ou bounce) d’un projet multipiste consiste à mixer l’audio des différentes pistes en un seul fichier audio (mono ou stéréo) au format souhaité (par exemple MP3). Supposons que nous ayons enregistré trois pistes vocales différentes ; on va donc se retrouver dans une situation de ce type :

Tutoriel Audacity

Réalisons donc ces opérations :

à l’aide de l’outil Time Shift, nous déplaçons l’audio des pistes pour obtenir la séquence temporelle souhaitée (étant dans notre exemple une voix parlée, les différentes parties audio ne doivent pas se chevaucher)
à l’aide des commandes à gauche des pistes individuelles (surlignées en rouge dans la figure ci-dessous), nous ajustons le volume de chaque piste et, si nécessaire (dans le cas d’une voix parlée, nous laisserons tout au centre), le panoramique ( c’est-à-dire l’arrangement stéréophonique) du même. Comme vous l’avez peut-être remarqué, à l’aide des commandes de piste, il est également possible de couper sélectivement la piste elle-même (Mute) ou de la mettre en solo (Solo). Si nécessaire, comme déjà mentionné, nous pouvons également utiliser l’outil Enveloppe pour modifier le volume d’une piste au fil du temps

Tutoriel Audacity

Passons maintenant à la barre de menu : Fichier puis Exporter en MP3… ; nous choisissons un nom pour le nouveau fichier audio, puis nous sauvegardons.
Nous avons donc obtenu un fichier audio MP3, résultat du mixage des trois pistes enregistrées, MP3 que l’on peut écouter avec n’importe quel lecteur multimédia.
En clair, avant de fermer Audacity, il est toujours conseillé d’enregistrer le projet (Fichier puis Enregistrer le projet) au cas où l’on souhaiterait apporter des modifications ultérieures.

Autres articles

QCM en programmation - Exemple PDF
La programmation est devenue une compétence incontournable dans le monde...
Read more
Exemple de QCM - Programmation en C
La programmation en C est une compétence essentielle pour les...
Read more
Introduction à la Programmation Orientée Objet (POO)
Cet article vise à : Comprendre les concepts fondamentaux de la...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *