Cours Dessin Industriel: introduction pratique pour débutant

cours dessin industriel / formation en ligne dessin industriel

Le dessin industriel a pour but la représentation de machines et d’appareils de toutes sortes; il est utilisé dans toutes les industries, Au stade de la recherche, il permet aux ingénieurs et aux dessinateurs de traduire leurs projets et colculs sous forme de documents graphiques; au stade de la fabrication, ces documents permettent aux techniciens des bureaux de fabrication et des différents ateliers d’étudier, puis de réaliser la fabrication, la vérification, puis le montage des différentes pièces de l’appareil à construire.
Le dessin industriel sert donc d’intermédiaire entre les techniciens qui conçoivent un appareil et ceux qui le réalisent; il peut se présenter sous diverses formes, aux différentes étapes entre la conception et la réalisation.

CLASSIFICATION DES DESSINS

1. Dessins de conception :

dessins traduisant les premiers travaux et calculs du bureau d’études en vue d’une construction nouvelle; ils se présentent sous forme d’épures, de diagrammes, d’avant-projets avec feuilles de
calcul, de projets.


2. Dessins de définition de produit fini :

ces dessins, établis par les dessinateurs du bureau d’études à partir des dessins de conception, doivent définir chaque pièce complètement et sans ambiguïté, et préciser toutes les exigences auxquelles elle doit satisfaire pour qu’elle soit apte à remplir son rôle dans l’ensemble de l’appareil; en cas de désaccord entre les services de conception et ceux de réalisation, les dessins de définition sont destinés à faire foi, et rien ne doit y être modifié sans l’assentiment du bureau d’études.


3. Dessins de fabrication :

ces dessins, établis par les services de préparation du travail à partir des dessins de définition, donnent tous les renseignements nécessaires pour fabriquer et contrôler chaque pièce, en fonction du procédé de fabrication choisi; ils peuvent comprendre : des dessins d’opération, correspondant à chaque phase de la fabrication ; des dessins d’assemblage, montrant le montage d’ensembles partiels ou de l’ensemble complet de l’appareil à construire ; des dessins de vérification, indiquant le procédé de vérification de
chaque pièce.


4. Tous ces dessins se présentent, soit sous forme de dessins d’ensemble
(projets et dessins d’assemblage par exemple), soit sous forme de dessins d’une pièce isolée, dits dessins de détail (dessins de définition et dessins
d’opération par exemple).


5. Autres formes

Le dessin industri el peut encore se présenter sous forme de:
a) Schémas : dessins très simplifiés, n’obéissant pas aux règles du dessin technique, et destinés à montrer clairement les liaisons entre
les différents éléments d’un ensemble, ceux-ci étant souvent représentés par des symboles; ex schéma d’installation électrique, sanitaire, de chauffage, etc.
b) Dessins géométriques: tracé de courbes de mécanique, d’épures de géométrie descriptive, permettant la résolution graphique de problèmes techniques; ils doivent être faits avec une grande précision.

c)  Croquis ; dessins ropides, faits le plus souvent sans instruments enperpective ou en projections 

d) Dessins de cotologues : dessins destinés aux utilisateurs des appareils et indiquant le montage et le fonctionnement de ceux-ci ; ils sont souvent faits en perspective.
 6. Dessins scolaires : ils peuvent comporter l’étude d’une pièce ou d’un  appareil entièrement donné (exercice de lecture de dessin), ou dân d’une façon incomplète ou même schématique (dessin de construct ils peuvent être exécutés avec les instruments (mise ou net), ou à main levée (croquis).

BASES DE L’ETUDE DU DESSIN INDUSTRIEL

1. Apprentissage manuel : étude des instruments de dessin et de leur emploi

2. Bases théoriques.
a) Etude des constructions géométriques utilisées en dessin : cette étude développe l’habileté manuelle des élèves et les habitue à travailler avec précision

b) Notions de géométrie descriptive nécessaires pour la détermination des sections planes et des intersections de solides.

 Etude des méthodes de représentation des solides : projections perspective. 

d) Étude des conventions normalisées du dessin industriel, 

Bases techniques : étude de la technologie de construction ; cette étude est nécessaire pour la compréhension des pièces dessinées, en lecture de dessin ; elle est indispensable pour la résolution des problèmes techniques posés par le dessin de construction.

 4. MATÉRIEL DU DESSINATEUR.


Pour bien dessiner, il faut être muni d’un matériel de bonne qualité, mais tenu constamment en bon état. Voici la liste du matériel nécessaire : Planche à dessin, de dimensions variables suivant le format adopté. Papier à dessin. Crayons ; deux au moins sont nécessaires : un crayon dur l’autre mi-dur (n° 3 ou HB). 

Gomme à crayon. Gomme à encre. Pochette de compos comprenant :
un compas avec ses accessoires : porte-mines, tire-lignes, rallonge : la pointe sèche doit être de longueur réglable, les 2 branches doivent être articulées. un tire-lignes.
un balustre à encre et à crayon. Té, de longueur correspondant à celle de la planche. Equerre à 60°, assez grande. Equerre à 45°. Règle graduée ou triple décimètre. Encre de Chine, noire, en tube ou en flacon. Plumes à palette, pour l’écriture bâton (1/2, 1, 1,5, 2 mm) Porte-plume.

Autres articles

Gamme de Maintenance Préventive Climatisation : Modèle
La maintenance préventive climatisation est un aspect essentiel pour garantir...
Read more
Fiche Maintenance Niveau 1 : Modèle Téléchargeable
La maintenance informatique est un élément crucial pour garantir le...
Read more
La liste de colisage : Modèles à...
Dans cet article, nous explorerons l'importance des listes de colisage...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *