Guide pour la rédaction d’un mémoire de fin d’études

Nous rédigeons ce mémoire de fin d’études en tant qu’étudiants en vue de l’obtention de notre diplôme. Un mémoire de fin d’études se concentre généralement sur la recherche et l’analyse d’un sujet spécifique lié à la spécialité de l’étudiant.Ce document vise à démontrer la maîtrise des connaissances et des compétences acquises au cours de la formation universitaire. De plus, il montre la capacité à mener des recherches indépendantes et à présenter des résultats de manière structurée. Le mémoire de fin d’études peut varier en longueur et en complexité en fonction du niveau d’études et des exigences du programme académique, mais il comporte généralement des éléments tels qu’une introduction, une revue de la littérature, une méthodologie de recherche, des résultats, des conclusions et des recommandations. Une contribution originale avec un impact potentiel sur la compréhension d’un sujet spécifique.

NOM DU PROJET (Mémoire de fin d’études pour l’obtention du diplôme de …)

Le titre du mémoire de fin d’études doit refléter brièvement l’objectif poursuivi à travers ce projet.

Introduction

L’introduction d’un mémoire de fin d’études comporte plusieurs sections (numérotées en chiffres romains) : Page de couverture, feuille d’approbation avec les noms du tuteur académique, dédicace, remerciements, table des matières, table des tableaux, table des abréviations. Il est important de noter que vous devez composer la pagination de ces pages préliminaires avec des chiffres romains en bas de la page, centrés, avec deux espaces de la dernière ligne.

Sommaire

L’index, rédigé en chiffres romains, offre un aperçu succinct du contenu du mémoire, permettant aux lecteurs de trouver rapidement les informations qui les intéressent sans avoir à parcourir tout le document.

Résumé analytique

Le résumé analytique, d’une longueur maximale de deux pages en interligne simple, est un élément clé du mémoire. Il doit offrir une vision claire de l’ensemble du projet. Le résumé doit être conçu pour susciter l’intérêt des lecteurs et les encourager à poursuivre leur lecture du document. Les éléments clés à inclure dans le résumé analytique sont les suivants :

1. Contexte : Une brève description de l’organisation, du contexte, des problèmes et des justifications qui ont donné naissance au mémoire. Cette section doit expliquer les raisons de l’entreprise du projet, sauf si le titre du mémoire exprime clairement ces informations.

2. Méthodologie : Une description des principales méthodes et techniques utilisées pour mener à bien le projet. La profondeur de cette section dépend de la spécialité du sujet, car les résultats et les conclusions sont les éléments les plus importants.

3. Résultats et conclusions : Les réponses aux questions soulevées dans la première partie doivent être en étroite relation avec les objectifs définis. Vous devez décrire les résultats de manière concise et informative, qu’il s’agisse de données expérimentales ou théoriques, d’observations ou de résultats négatifs. Les conclusions doivent mettre en évidence les implications significatives des résultats et leur lien avec l’objectif du projet. Elles peuvent également inclure des recommandations, des évaluations, des applications, de nouvelles perspectives et des suggestions.

Bonnes pratiques pour la rédaction du résumé analytique :

– Limitez le résumé à deux pages, en interligne simple (sans sous-titres ni puces).

– Si les résultats et les conclusions sont nombreux, hiérarchisez-les et mettez en évidence la conclusion principale de l’étude.

– Présentez chaque section du résumé dans un paragraphe distinct, en les séparant par un point.

– Les informations essentielles se trouvent généralement dans l’introduction, la méthodologie, les résultats et les conclusions. Bien que le résumé exécutif soit placé au début du document, il est conseillé de le rédiger en dernier pour disposer d’une perspective et d’informations complètes.

Rédiger l’ “Introduction’’

La section d’introduction sert à présenter officiellement le mémoire, en indiquant l’objet de l’étude, les raisons qui ont motivé sa réalisation et les bases sur lesquelles il repose. Sa longueur peut varier de quatre à six pages en fonction des caractéristiques du projet. Nous devons la rédiger en prose, avec ou sans sous-titres, en incluant les éléments d’information suivants :

– Origines

– Problème (changement, besoin ou opportunité) qui a motivé le mémoire.

– Justification du projet

– Objectifs (généraux et spécifiques) du projet, qui doivent être fixés à la fin de l’introduction.

Cadre théorique

Le cadre théorique est un modèle conceptuel qui décrit les relations entre les facteurs identifiés comme importants pour le problème étudié. Il comprend les éléments suivants :

– Variables pertinentes pour l’étude, avec leurs relations et explications théoriques.

– Description du contexte dans lequel le mémoire se déroule.

– Cadre théorique du sujet à l’étude.

Cadre méthodologique

Le cadre méthodologique décrit les procédures utilisées pour mener à bien le projet de recherche. Il explique comment le sujet a été étudié et répond à la question “Comment le sujet a été étudié ?” Il comprend :

– La description détaillée des méthodes, techniques, procédures et outils utilisés pour mener l’enquête.

– L’identification des sources d’information, des données nécessaires, et des méthodes de recherche.

– Les sources d’information.

– Le cadre méthodologique décrit la collecte, l’analyse, et l’utilisation des données pour atteindre les objectifs du mémoire.

Développement (Résultats du projet / Recherche)

Cette section du mémoire développe les processus mis en œuvre et les résultats obtenus pour chaque sujet ou domaine d’étude, conformément à la méthodologie décrite précédemment. Nous devons vérifier que nous avons traité chaque aspect et domaine de connaissances du projet de manière exhaustive. Nous structurons ce chapitre en divisant son contenu en fonction des thèmes et sous-thèmes traités dans notre mémoire de projet. Pour appuyer la documentation de nos résultats, nous veillons à inclure des éléments tels que des tableaux, des figures, des organigrammes, et des structures de répartition du travail dans cette section.

Conclusion

Les conclusions résument les résultats les plus pertinents du mémoire et répondent aux objectifs énoncés dans l’introduction. Les contributions majeures à la discipline ou au sujet étudié doivent être mises en avant. Les conclusions doivent être formulées de manière claire, concise, directe et persuasive.

Il est important de noter que la rédaction d’un mémoire de fin d’études demande du temps et de l’attention aux détails. Il est essentiel de suivre les directives fournies par l’institution académique et de respecter les normes de formatage et de citation appropriées. Une planification soignée, une recherche approfondie et une rédaction méticuleuse sont les clés du succès pour rédiger un mémoire de fin d’études convaincant.

En résumé, un mémoire de fin d’études est une composante essentielle de l’obtention d’un diplôme académique. Il démontre la capacité d’un étudiant à effectuer des recherches, à analyser des données et à présenter des conclusions significatives. En suivant ce guide, les étudiants seront mieux préparés à entreprendre cette tâche exigeante et à produire un mémoire de fin d’études de haute qualité.

Cas d’usage dans le domaine d’informatique 

Un cas d’usage pour un Master en informatique pourrait être le développement d’une application de santé numérique (e-santé) pour améliorer la gestion des dossiers médicaux électroniques (DME) dans un hôpital. Voici comment ce cas d’usage se déroulerait :

1. Analyse des besoins 

Les étudiants du Master en informatique travaillent en étroite collaboration avec des professionnels de la santé pour comprendre les besoins spécifiques de l’hôpital en matière de gestion des DME. Ils identifient les problèmes actuels, tels que la difficulté d’accéder aux dossiers médicaux, les erreurs de saisie de données et les problèmes de confidentialité.

2. Conception de l’application 

Les étudiants utilisent leurs compétences en conception logicielle pour élaborer un plan de développement de l’application. Ils décident des fonctionnalités clés, telles que l’accès sécurisé aux DME, la possibilité d’ajouter, de modifier et de consulter les dossiers, la génération de rapports médicaux, etc.

3. Développement de l’application 

Les étudiants programment l’application en utilisant des langages de programmation, des bases de données et des technologies web appropriés. Ils assurent convivialité, évolutivité et sécurité conformes aux normes de l’industrie et aux réglementations de la santé.

4. Tests et débogage 

Les étudiants effectuent des tests rigoureux pour garantir que l’application fonctionne correctement et qu’elle répond aux besoins identifiés. Ils corrigent les bogues et les erreurs qui se produisent pendant cette phase.

5. Formation du personnel de santé 

 Les étudiants forment le personnel de l’hôpital à l’utilisation de l’application, en veillant à ce qu’ils comprennent comment gérer efficacement les DME et à respecter les normes de sécurité.

6. Mise en service 

Une fois que l’application est prête, les étudiants la mettent en service dans l’hôpital. Ils surveillent son utilisation et effectuent des ajustements si nécessaire.

7. Évaluation continue 

Les étudiants évaluent constamment l’application pour garantir son efficacité et son adaptation aux besoins changeants de l’hôpital.

Ce cas d’usage illustre comment un Master en informatique peut être appliqué pour résoudre des problèmes du monde réel en utilisant des compétences en développement logiciel, en conception, en gestion de projet et en collaboration interdisciplinaire. Les étudiants de ce programme sont en mesure de contribuer de manière significative à l’amélioration des processus dans le secteur de la santé en exploitant les avancées technologiques.

Autres articles

Cartographie applicative dans la pratique : plusieurs...
Dans cet article, nous explorerons plusieurs exemples concrets de...
Read more
Exemple de Projet Professionnel pour une Auxiliaire...
Télécharger un modèle de Projet Professionnel pour une Auxiliaire de...
Read more
Veille Informationnelle : Modèle Excel
Télécharger un modèle de Veille Informationnelle dans Excel Qu'est-ce que...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *