BTS

Guide Détaillé : Tableau de Flux de Trésorerie

Le tableau de flux de trésorerie est un outil essentiel dans la gestion financière d’une entreprise. Il permet de suivre et d’analyser les entrées et sorties d’argent sur une période donnée. Voici un guide détaillé pour comprendre et créer un tableau de flux de trésorerie efficace.

1. Comprendre les composantes du tableau de flux de trésorerie :

Le tableau de flux de trésorerie est généralement divisé en trois sections principales :

a. Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation (CFE) : Cette section représente les flux de trésorerie résultant des opérations commerciales principales de l’entreprise, comme les ventes de biens ou services, les paiements aux fournisseurs, les salaires, etc.

b. Flux de trésorerie provenant des activités d’investissement (CFI) : Elle concerne les flux de trésorerie associés aux investissements à long terme de l’entreprise, tels que l’achat ou la vente d’actifs, les investissements dans de nouvelles installations, etc.

c. Flux de trésorerie provenant des activités de financement (CFF) : Cette section traite des flux de trésorerie liés au financement de l’entreprise, comme les emprunts, les remboursements de dettes, les paiements de dividendes, etc.

2. Collecte des données :

Pour créer un tableau de flux de trésorerie, vous aurez besoin des états financiers de l’entreprise, notamment le bilan et le compte de résultat. Ces documents vous fourniront les informations nécessaires pour déterminer les entrées et sorties de trésorerie.

3. Création du tableau de flux de trésorerie :
a. Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation (CFE) :
  • Commencez par calculer le flux de trésorerie net provenant des activités d’exploitation en ajustant le bénéfice net pour tenir compte des éléments non monétaires tels que les amortissements et les provisions.
  • Ajoutez les décaissements nets pour les fournisseurs, les salaires, les impôts sur les bénéfices, etc.
  • Soustrayez les encaissements nets provenant des clients, les revenus d’intérêts, etc.
b. Flux de trésorerie provenant des activités d’investissement (CFI) :
  • Répertoriez les flux de trésorerie liés aux investissements en capital, aux acquisitions d’actifs, aux cessions d’actifs, etc.
  • Calculez le total des flux de trésorerie provenant des activités d’investissement.
c. Flux de trésorerie provenant des activités de financement (CFF) :
  • Incluez les flux de trésorerie provenant de l’émission ou du remboursement d’emprunts, des paiements de dividendes, des rachats d’actions, etc.
  • Calculez le total des flux de trésorerie provenant des activités de financement.
4. Présentation et analyse :

Une fois que vous avez compilé les données dans les trois sections, vous pouvez présenter le tableau de flux de trésorerie. Assurez-vous de fournir des explications claires et détaillées sur les principales fluctuations de trésorerie.

5. Utilisation du tableau de flux de trésorerie :
  • Utilisez le tableau de flux de trésorerie pour évaluer la capacité de l’entreprise à générer des liquidités à partir de ses opérations commerciales.
  • Identifiez les tendances financières et les facteurs qui influencent la trésorerie de l’entreprise.
  • Utilisez-le comme outil de prise de décision pour planifier les investissements futurs, gérer le fonds de roulement et évaluer la santé financière globale de l’entreprise.

En suivant ce guide, vous pourrez créer et utiliser efficacement un tableau de flux de trésorerie pour mieux comprendre et gérer les finances de votre entreprise.

|—————————————————————–|

Tableau de Flux de Trésorerie
[Nom de l’entreprise]
[Période couverte]
—————————————————————–
Flux de Trésorerie
—————————————————————–
Activités d’Exploitation
—————————————————————–
Encaissements des clients
– Ventes de biens ou services
– Autres encaissements (intérêts, dividendes, etc.)
Total des encaissements des clients
—————————————————————–
Décaissements aux fournisseurs
– Achats de marchandises ou matières premières
– Salaires et charges sociales
– Autres dépenses d’exploitation
Total des décaissements aux fournisseurs
—————————————————————–
Impôts sur les bénéfices
—————————————————————–
Flux de trésorerie net provenant des activités d’exploitation
—————————————————————–
Activités d’Investissement
—————————————————————–
Acquisitions d’actifs (investissements en capital)
Cessions d’actifs
Autres flux de trésorerie liés aux investissements
Total des flux de trésorerie provenant des activités d’investissement
—————————————————————–
Activités de Financement
—————————————————————–
Emprunts et remboursements
Paiements de dividendes
Rachats d’actions
Autres flux de trésorerie liés au financement
Total des flux de trésorerie provenant des activités de financement
—————————————————————–
Variation Nette de la Trésorerie
—————————————————————–
Solde de trésorerie au début de la période
Solde de trésorerie à la fin de la période
—————————————————————–

Ce modèle de tableau de flux de trésorerie vous permettra de lister les différents flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation, d’investissement et de financement, ainsi que de calculer la variation nette de trésorerie pour la période couverte. Vous pouvez personnaliser ce modèle en fonction des besoins spécifiques de votre entreprise.

Méthodes de Calcul dans le Tableau de Flux de Trésorerie
1. Activités d’Exploitation :

Dans cette section, les méthodes de calcul se concentrent sur les flux de trésorerie générés par les opérations principales de l’entreprise. Par exemple, pour calculer les encaissements des clients, on prend en compte les ventes de biens ou de services, ainsi que d’autres sources de revenus monétaires comme les intérêts. Imaginons qu’une entreprise ait réalisé des ventes pour un montant total de 100 000 € au cours de la période. Si elle a également perçu 5 000 € d’intérêts sur des placements, le total des encaissements des clients serait de 105 000 €.

Pour calculer les décaissements aux fournisseurs, on évalue les paiements effectués pour l’achat de marchandises, les salaires et autres dépenses liées à l’exploitation de l’entreprise. Supposons que les dépenses totales pour cette période s’élèvent à 80 000 € pour les achats de marchandises et 20 000 € pour les salaires et les charges sociales. Le total des décaissements aux fournisseurs serait donc de 100 000 €.

2. Activités d’Investissement :

Dans cette partie, les méthodes de calcul sont axées sur les flux de trésorerie associés aux investissements à long terme de l’entreprise. Par exemple, lors du calcul des acquisitions d’actifs, on prend en considération les coûts d’achat de nouveaux équipements ou installations. Supposons que l’entreprise ait dépensé 50 000 € pour l’achat d’un nouvel équipement. On inclut ce montant dans le total des flux de trésorerie provenant des activités d’investissement.

De même, les cessions d’actifs sont évaluées en fonction des recettes provenant de la vente d’actifs tels que des propriétés ou des participations dans d’autres entreprises. Si l’entreprise a vendu un ancien bâtiment pour un montant de 150 000 €, cette somme serait ajoutée au total des flux de trésorerie provenant des activités d’investissement.

3. Activités de Financement :

Cette section met en lumière les flux de trésorerie liés au financement de l’entreprise. Les méthodes de calcul incluent les flux de trésorerie provenant des emprunts, des remboursements de dettes, des paiements de dividendes, etc. Par exemple, le calcul des emprunts prend en compte les fonds reçus lors de nouveaux prêts ou obligations émises par l’entreprise. Supposons que l’entreprise ait reçu un prêt de 200 000 € au cours de la période. On inclut le montant serait dans le total des flux de trésorerie provenant des activités de financement.

En revanche, les remboursements de dettes reflètent les paiements effectués pour rembourser les prêts précédents. Si l’entreprise a remboursé 50 000 € de capital sur un prêt existant, cette somme serait soustraite du total des flux de trésorerie provenant des activités de financement.

En mettant en évidence ces méthodes de calcul, le tableau de flux de trésorerie offre une vue détaillée et transparente des flux de trésorerie de l’entreprise, aidant ainsi les gestionnaires à prendre des décisions éclairées et à gérer efficacement la trésorerie.

Étude de Cas : Analyse du Tableau de Flux de Trésorerie

Contexte :
Supposons que nous soyons des analystes financiers chargés d’évaluer la santé financière de la société ABC, un fabricant de meubles bien établi. Nous avons accès à son tableau de flux de trésorerie pour l’année 2023. Voici un résumé des principales informations extraites du tableau :

Activités d’Exploitation :
  • Encaissements des clients : 750 000 €
  • Décaissements aux fournisseurs : 450 000 €
  • Impôts sur les bénéfices : 50 000 €
  • Flux de trésorerie net provenant des activités d’exploitation : 250 000 €
—- d’Investissement :
  • Acquisitions d’actifs : 100 000 €
  • Cessions d’actifs : 30 000 €
  • Flux de trésorerie net provenant des activités d’investissement : -70 000 €
Activités de Financement :
  • Emprunts et remboursements : 80 000 € (fonds reçus)
  • Paiements de dividendes : 20 000 €
  • Flux de trésorerie net provenant des activités de financement : 60 000 €
Variation Nette de la Trésorerie :
  • Solde de trésorerie au début de l’année : 150 000 €
  • Solde de trésorerie à la fin de l’année : 390 000 €
Analyse :
  1. Activités d’Exploitation : La société ABC a généré un flux de trésorerie net positif de 250 000 € grâce à ses activités d’exploitation. Cela suggère une bonne performance opérationnelle, avec des encaissements clients suffisants pour couvrir les dépenses et les impôts.
  2. Activités d’Investissement : Bien que la société ait investi 100 000 € dans de nouveaux actifs, elle a également généré 30 000 € de recettes provenant de la vente d’actifs. Cependant, le flux net provenant des activités d’investissement est négatif de 70 000 €, ce qui indique des dépenses d’investissement nettes importantes pour l’année.
  3. Activités de Financement : La société a reçu 80 000 € de nouveaux fonds par emprunts, ce qui témoigne d’une stratégie de financement proactive. Cependant, elle a également versé 20 000 € de dividendes aux actionnaires. Le flux net provenant des activités de financement est positif de 60 000 €, ce qui contribue à renforcer la position de trésorerie de l’entreprise.
  4. Variation Nette de la Trésorerie : La trésorerie de la société a considérablement augmenté au cours de l’année, passant de 150 000 € à 390 000 €. Cette augmentation peut être attribuée à la bonne performance opérationnelle, à l’apport de nouveaux fonds par emprunts et à une gestion efficace des investissements et des activités de financement.
Guide Détaillé : Tableau de Flux de Trésorerie

En conclusion, l’analyse du tableau de flux de trésorerie de la société ABC révèle une santé financière robuste, avec des flux de trésorerie positifs provenant des activités d’exploitation et de financement. Cependant, la société doit surveiller de près ses investissements pour garantir une utilisation efficace des fonds et maintenir sa croissance à long terme.

Descriptif des Commentaires dans le Fichier de Prévisions de Trésorerie

Les commentaires ajoutés au fichier Excel des prévisions de trésorerie pour 2024 aident à comprendre les méthodes de calcul pour chaque section importante du tableau. Voici un résumé de ces commentaires :

  • Flux de trésorerie net (Exploitation) : Ce montant est calculé comme la somme des encaissements des clients, moins les décaissements aux fournisseurs et les impôts sur les bénéfices. Cette ligne reflète le résultat net des activités d’exploitation de l’entreprise, montrant combien d’argent a été généré ou utilisé dans le cadre des opérations courantes.
  • Flux de trésorerie net (Investissement) : Il représente la somme des acquisitions d’actifs, ajustée par les cessions d’actifs. Cette ligne indique le résultat net des activités d’investissement, montrant combien d’argent a été dépensé pour l’achat d’actifs à long terme ou reçu de leur vente.
  • Flux de trésorerie net (Financement) : Calculé comme la somme des emprunts, ajustée par les paiements de dividendes. Cette ligne montre le résultat net des activités de financement, indiquant combien d’argent a été reçu ou remboursé à travers des emprunts et le paiement de dividendes aux actionnaires.
  • Variation Nette de la Trésorerie : Cette estimation prend en compte le solde de trésorerie au début de l’année et y ajoute la somme des flux de trésorerie nets des activités d’exploitation, d’investissement, et de financement. Cela donne une vue d’ensemble de l’évolution du solde de trésorerie de l’entreprise sur l’année, montrant l’impact combiné de toutes les activités sur la position de trésorerie finale.

Chacun de ces commentaires aide les utilisateurs du fichier à comprendre comment les valeurs ont été dérivées et fournit un contexte important pour l’analyse financière.

Autres articles

Cours : BTS Commerce International - Première...
Le commerce international est un aspect fondamental de l'économie mondiale,...
Read more
Une Analyse Réflexive de l'Étude dans le...
L'étude réflexive est un élément essentiel dans le programme du...
Read more
Fiche E6 Distributeur : Un Exemple Détaillé...
La fiche E6 est un élément crucial dans le parcours...
Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *